cr�er un blog
HAFEDH BEN JMAA

Description :






Blogs de mme catgorie






Albane de siva

voyante tres prisee, surtout dans les milieux intellectuels de la premiere moitier du 20 eme siecle, cette cartomancienne pratiquait aussi avec le meme succes la chiromancie, la graphologie et l'astrologie dans son cabinet du rez-de-chausseedu 63 rue blanche a paris, de 1914 aux annees40.
Mme Albane de siva semblait accorder beaucoup d'importance au fait de devoir une discretion absolue a ses clients. Elle avait coutume de dire:" je ne peux vous donner les preuves de mes dires, mais il me semble que le futur vous donnera foi en mes paroles, les arts divinatoires sont une sauvegarde."
Elle recevait de 14 heures a 19 heures, sauf le dimanche, et donnait egalement des lecons a la meme adresse. Sur ses documents publicitaires, elle se qualifiait de" professeur diplome de sciences occultes".

Halbert d'Angers

Ce brillant theoricien de la cartomancie se distingua par nombre d'ouvrages celebres qu'il ecrivit entre 1840 et 1860.
Il possedait a un rare degre de faculte d'exprimer les diverses theses cartomantiques tandisqu'il menait un combat sans repit pour chasser les idees fausses, l'obscurentisme et les superstitutions qui infestaient le domaine des cartes.
Il fut notamment l'un des premiers specialistes de la cartomancie a proner qu'il ne fallait pas attribuer aux cartes leur sens premier, mais qu'il fallait les utiliser comme support pour interpreter leurs oracles, et surtout" capter" le destin, au travers d'elles.
Halbert nourrissait une admiration sans borne pour le grand Etteilla  , auquel il rendait regulierement hommage dans ses livres.
On doit notamment a ce grand recenseur de la cartomancie les ouvrages suivants: la grande cartomancie nouvelle, les biographies de medames lenormand et clement, la sibille des salons, le parfait oracle des dames, etc.

Adele Moreau

Cette personnalite de la cartomancie s'est surtout distinguee pour avoir cree, vers la fin du 19 eme siecle, un jeu de cartes de chiromancie qui devient fort celebre et fut edite par Grimaud. Elle cosigna le livret de ce jeu avec A. de para d'hermes. Son jeu divinatoire, appele le nouveau jeu de la main, est toujours reedite et connait un reel succes.
Adele moreau etait une femme corpulente, portant lunette; elle recevait de 9heures a 18 heures et donnait de nombreuses consultations par correspondance. Elle publia un ouvrage autobiographique qui devint vite celebre, car elle faisait bien des revelations sur ses nombreux consultants, fameux ou inconnus.

Etteilla (Jean-Francois Alliette, dit)

L'inventeur de la cartomancie! "le grand Etteilla", l'ancetre et le patron des cartomanciens et de la cartomancie, dont il a trace le code. Il fut le veritable grand pretre d'une religion naissante! Ce curieux homme, ne en 1738 et decede en 1791, s'appelait, nous l'avons vu Alliette, mais il prefera utiliser pour pseudonyme son nom a l'envers:Etteilla avait une raisonance mysterieuse... Il etait professeur d'arithmetique. mais une legende tenace veut le faire passer, faussement, pour un ancien coiffeur ou perruquier. En realite, la confusion vint tout simplement du fait qu'il habita quelque temps au troisieme etage d'une maison de la rue du chantre a paris, appelee" maison du perruquier". En 1753, Alliette donnait donc des lecons d'arithmetique et d'algebre. Soudain, la passion des cartes, comme support divinatoire, s'empara de lui. Il fit graver un certain nombre d'exemplaires de tarots. Sur la vingt-huitieme carte de son jeu(le huit de baton), on lisait cette notice publicitaire:"Ettiella, professeur d'algebre,renovateur de la cartomancie et redacteur de cet ancien livre de thot, demeure rue de l'Oseille, numero 48, a paris." La cartomancie etait nee:de quel nom barbar etait-elle affublee a ses debuts! L'orsqu'en 1770 Ettiella publia son celebre ouvrage Ettiella ou maniere de se recreer avec un jeu de cartes, il nous apprend qu'a cette epoque la cartomancie etait deja pratiquee par des amateurs, mais qu'il etait le seul a en avoir etabli les bases:" j'ose avouer que depuis 16 ans j'ai etait le maitre de ceux et celles qui ont fait le plus de bruit en ce genre." Le grand Etteilla fit de la cartomancie un metier fort lucratif. Le succes ayant couronne ses efforts, le maitre s'installa au 60, rue de la verrerie, dans le somptueux hotel de Crillon. Les plus hauts personnages allaient alors le consulter, et sa reputation etait tres solidement etablie a la cour de Luis 14. Etteilla vendait les jeux de cartes divinatoires qu'il avait crees: le Grand Etteilla, ou tarots egyptiens, de 78 lames; le petit oracle des dames, ou petit Etteilla. Il vendait aussi ses ouvrages et enseignait les" trois degres de la cartomancie", en cours particuliers, a domicile. Il fonda egalement une "ecole de magie", le premier juillet 1790; trois fois par semaine, le maitre y donnait lui-meme des lecons publiques et gratuites. Etteilla s'empara,en 1782, des theories du pasteur Court de Gebelin , qui pretendait,dans son ouvrage historique le monde primitif, que les tarots etaient des fragments du livre de Thot des Egyptiens. Fanatique de cette idee( qui se revela plus tard erronee),Etteilla tenta d'en demontrer le bien-fonde. Il fit alors paraitre un nouvel ouvrage: Maniere de se recreer avec le jeu de cartes nommees tarots. le maitre fut si illustre en son temps qu'une eleve de Rameau , madame Leblanc, crea une romance intitulee: Etteilla ,le devin du siecle. Le cartomancien eut de nombreux disciples, mais comme cela advinent souvent en pareil cas, la jalousie aidant, ces derniers devinrent bientot ses rivaux, sans jamais pourtant reussir a faire oublier sa gloire universelle d'"inventeur de la cartomancie".

SAINTE THAIS, LA PECHERESSE

devin,re chrtienne,astrologue,voyant,perscution,martyrClbre courtisane gyptienne du IVe sicle aprs l-C., Thas vit une jeunesse ardente et tumultueuse.

Adule par ses nombreux et riches amants, elle doit une partie de sa renomme ses dons de voyance qu'elle exerce, d'aprs la lgende, au cours mme de ses sances amoureuses !

Thas est convertie la foi chrtienne par Paphnuce, un jeune et bel ermite rencontr au cours d'un voyage dans le dsert gyptien. La jeune pcheresse tente de le sduire, mais le saint homme rsiste ses avances.

Paphnuce la convertit, devient vque, meurt en odeur de saintet et, bien que rest clibataire, s'oppose au clibat du clerg. Il sera mutil parce que chrtien : oeil droit crev et tendon d'Achille de la jambe gauche coup. C'est grce son influence que, dans les Eglises d'Orient, un homme peut continuer vivre avec son pouse aprs son ordination.

Touche alors par la grce, Thas change de vie : elle se retire dans un couvent et vit clotre dans une troite cellule o nul n'a le droit de pntrer, ne s’alimentant que de pain et d'eau durant plus de trois annes.

Aprs trois ans de pnitence, elle sort de sa cellule et rejoint les autres religieuses, mais meurt deux semaines plus tard.

 

AL FARABI

devin,re chrtienne,astrologue,voyant,perscution,martyrAl Farabi (870-950) est l'un des esprits les plus brillants et les plus cultivs de son temps. Initi Bagdad par des penseurs chrtiens, imprgn de philosophie grecque, Al Farabi est le trait d'union entre la pense grecque et l'Islam. Il estime qu'Aristote et Platon, malgr leurs divergences, ont apport au monde la vrit universelle (la  philosophia perennis ) seule capable d'clairer et de rsoudre les problmes philosophiques qui se posent aux penseurs musulmans.

Philosophe mystique, il propose ses pairs une philosophie du bonheur qui tranche avec le pessimisme inhrent la religion chrtienne.

Au cours d'une nuit dans le dsert, l'ange Gabriel lui apparat. Al Farabi a alors la vision extraordinaire de tout l'avenir du monde, de l'instauration sur Terre de la Cit juste, du Royaume de la joie et du bonheur. Dsormais, Al Farabi vit en parfaite harmonie avec le monde, prvoyant en toutes circonstances les vnements avant qu'ils ne surviennent. Conseiller et astrologue de l'mir Sayt al-Dawla qui vit Alep, il est souvent appel en consultation par les grands et les puissants de son poque.

 

BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search