créer un blog
Bahija Bio Cosmetique

Description :

Vous propose des produits cosmétiques entièrement Bio, 100% Naturel, et sont réalisé uniquement sur commande afin de ne pas faire de gaspillage.



LES BASES EN SAVONNERIE

Base essentielles en savonnerie saponification à froid Saponification : La saponification est une réaction chimique entre des huiles ou beurres végétaux et l'hydroxyde de Sodium NaOH si vous créez des savons solides, ou hydroxyde de potassium KOH si vous créez du savon liquide, cette réaction chimique transforme les acides gras et soude ou hydroxyde de potassium en savon naturellement glycériné. L’hydroxyde de Sodium et hydroxyde de potassium : L’hydroxyde de Sodium de formule NaOH, appelé plus couramment soude ou soude caustique sers à la création de savon solide. Il est accessible dans différent magasin de bricolage, quincaillerie et super marché. Il se présente sous trois formes, en perles, en poudres ou en liquide déjà diluée. Attention à bien vérifier la composition, il ne faut pas d’autres produits. Hydroxyde de Potassium formule KOH, appelé plus couramment potasse ou potassium, sert à réaliser du savon liquide. Il est plus difficile de s’en procurer en magasin, sauf certaines quincailleries. Attention dans votre choix, choisissez la plus pure, celle à 98%. Matériels et ustensiles : • Votre matériel de protection. • Deux contenants minimum en Verre type pyrex, ou autres résistants à la chaleur, le premier pour la dissolution de la Soude dans l’eau et le second pour réaliser votre savon. Si vous souhaitez faire des savons colorés, autant de contenant que de couleur. • Deux cuillères minimum, la première pour mélanger et aider la disperser la soude dans l’eau, la deuxième afin de vous aider à couler la pate à savon dans un moule. Si vous souhaitez faire des savons colorés, autant de cuillères que de couleurs. • Une Balance de précision pour peser vos huiles, beurres, eau, soude… • Un mixeur à pieds • Un Micro-ondes ou le nécessaire pour réaliser un Bain Marie • Un Thermomètre • Un ou plusieurs moules pour vos Savons, acrylique, bois, silicone. • Du Vinaigre, en cas de projection de soude ou de pâte à savon • De papier pH afin de savoir si vos savons sont prêts à être utiliser. Choix des huiles et beurres végétaux : Lors de l’élaboration d’une recette, il faudra prendre en compte différents critères essentiels à la qualité de votre savon. La dureté, le pouvoir nettoyant, le conditionnement, le pétillant, le crémeux, et l’INS. Chaque huiles ou beurres ont des indices différents, les mélanges de ceux-ci forme une moyenne. Pour vous faciliter la tache voici le lien d’un calculateur : http://www.soapcalc.net/calc/SoapCalcWP.asp, qui va vous aidez à formuler un savon aux critères que vous aurez choisi. Vous allez certainement modifier, réajuster, remodifier vos recettes pour arriver au savon souhaité. Prenez donc votre temps, c’est très important pour la réussite de votre savon. Pesez séparément et préparez vos huiles, beurres, fragrances, huile essentiels, colorant avant de commencer votre préparation. Calcul de la quantité de soude et d'eau : Plusieurs sites de calcul sont disponible sur internet, la plupart sont en anglais, je vais vous en indiquer deux en anglais, que vous pourrez facilement traduire grâce a Google et un autre en français. • http://www.soapcalc.net/calc/SoapCalcWP.asp • https://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php • http://calc.mendrulandia.net/?lg=fr Si vous créez des savons solides, donc à la soude, je vous propose de prendre la moyenne entre le minimum et maximum d’eau conseillé. Si vous créez des savons crémeux ou liquides, donc à la potasse, je vous propose de prendre le maximum d’eau conseillé par le calculateur. Pour la de soude ou de potasse référez vous au tableau du calculateur et choisissez la correspondance du surgraissage désiré. La trace : Lorsque que vous allez mixer le mélange d’huiles, beurres avec la solution soude et eau, vous allez à un certain moment arriver à une trace, celle-ci arrive plus ou moins vite selon les huiles et beurres choisi. Vous pourrez facilement la reconnaitre, votre mélange aura épaissit, et lorsque vous sortirez votre mixeur une marque à la surface apparaitra, et elle restera un peu. Arrêter de mixer, sinon vous allez trop durcir la pate, surtout si vous souhaitez faire de ajouts d’huile essentiel, fragrance, colorant… Les ajouts : C’est au moment de la trace que vous pourrez enfin faire vos ajouts. Ajout d’huile ou de beurre ou surgraissage. Lorsque vous allez ajouter de l’huile ou du beurre à la trace, ils ne seront pas altérés par la soude et garderont toutes leurs propriétés, c’est pour cela que je vous conseil d’ajouter vos huiles précieuses à cet instant. Ne dépassez pas un surgraissage de plus de 10%. Ajout huile essentiel ou de fragrance cosmétique. Vous pouvez ajouter toutes les huiles essentiel de votre choix, referez vous à leurs propriété si vous souhaitez donner une action à votre savon. En moyenne une valeur de 3% à 5% maximum suffira. Concernant les fragrances cosmétiques, c’est un peu plus compliqué, vous pouvez aller jusqu'à 5%, mais sachez que vous n’allez pas échapper au durcissement précoce de votre savon. Il va littéralement se figer, pas de panique, c’est une réaction normale. Si vous avez souhaité colorer votre savon, faite le avant l’ajout de la fragrance, idem pour le surgraissage. J’ai trouvé quelques astuces sur internet, dont personnellement j’en ai fais l’expérience avant de trouver l’article, c’est une grande pro de la savonnerie à froid, madame KA FEE, son site est super intéressant, accessible, et surtout d’une grande source de référence et d’idée. Vous pouvez consulter son site sur ce lien : http://soapsession.com/blog/2011/07/06/dompter-les-fragrances/ Je vous laisse donc consulter son Tuto sur le domptage des fragrances, elle vous apportera de très bons conseils. Ajout de colorant Si vous utilisez des ocres ou micas naturels en poudre, afin de les disperser plus facilement je vous conseil de le faire dans l’ajout d’huile ou de beurre. Cela vous facilitera la tache. Une fois le mélange verser dans la pate, mixez un peu, pas trop mais assez pour bien homogénéiser la couleur. Si vous utiliser des colorants naturels liquide, versez-le directement dans votre pate et mixer. Autres ajouts Vous pouvez ajouter beaucoup de chose, cela dépend de ce que vous souhaitez. Par exemple du lait, des exfoliants comme la poudre de noix, pulpe de coco…. Démoulage Le temps entre la fabrication du savon et le démoulage varie entre quelques heures et jours. Cela dépend de la dureté du savon. A vous de sujet si votre savon est assez dur pour le démouler. Cure La cure est le temps de séchage de votre savon, ça va permettre l’évaporation de l’eau ainsi et la disparition de la soude. C’est vraiment une étape très importante à ne pas négliger, au risque d’utiliser un savon caustique, donc corrosif pour la peau. Ce temps vari selon vos choix de matières premières. Pour un savon à la soude, en général il est conseillé de respecté un délai minimum de 3 semaines, personnellement j’attends 4 à 5 semaines. Concernant le savon d’Alep c’est en plusieurs mois que le séchage ce fait !!!!! Il faudra les faire sécher dans un endroit aéré, a l’abri de la lumière, vous pouvez utiliser n’importe quel support, comme une grille à four, une planche… Pour un savon à la potasse, il faudra seulement 1 semaine d’attente, on peut aussi la laisser en cure 2 semaines, ça va permettre à la pate de s’assouplir, d’être plus translucide…ça la rend plus belle !!!




Blogs de même catégorie




BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search