créer un blog
CELEBRITES

Description :

Biographie







Maria Luisa Poumaillou

L’acheteuse de renommée internationale, Maria Luisa Poumaillou, qui était bien à la conquête du marché chinois, avec une multitude de nouveaux magasins portant sa propre marque de mode est malheureusement décédée le 7 avril 2015 à l’âge de 61 ans des suites d’une longue maladie.

Quelques heures après la déclaration de sa mort, son mari a révélé que Maria Luisa est décédée « sans douleur, sans peine, sans angoisse, elle est partie d’un coup, au paradis des monuments de la mode, mais aussi des monuments de la vie ».

Née à Venezuela, et s’est immigrée à Paris avec ses parents quand elle avait 7 ans, Maria Luisa s’était fait connaître à la fin des années 80. Passionnée de la mode depuis son jeune âge, elle a lancé en 1988, l’une des premières boutiques multimarques les plus importantes de la mode dans le monde, sur la mythique rue Cambon  à Paris, qui a été suivi par la suite, par plusieurs ramifications autour de cette même ville.

Maria Luisa et son mari Daniel Poumaillou avaient pour ambition de faire connaître les jeunes créateurs à travers leurs magasins précurseurs. John Galliano, Alexander McQueen, Jean-Paul Gaultier, Martin Margiela, Nicolas Ghesquière… faisaient partie des créateurs qu’ils ont repérés.

La boutique d’origine Rue Gabon est devenue pour les pèlerins de la mode du monde entier, une destination. 

Maria Luisa Poumaillou a été désignée en 2009, Fashion Editor au Printemps Haussmann.

La cérémonie d’obsèques de Maria Luisa Poumaillou s’est déroulée mardi 14 avril, à Paris, en l’église Saint-Roch en présence de ses proches et de nombreuses personnalités du monde de la mode qui sont venus faire leurs adieux. Laetitia Casta vêtue d’une robe droite noire, ayant la mine marquée par l’émotion, a été aperçue à la sortie de l’église et regagnant sa voiture après avoir échangé quelques mots avec la famille de Maria Luisa. Le comédien Édouard Baer et l’actrice Leïla Bekhti faisaient également partie de l’assistance de cette cérémonie.

Leonard Nimoy - Spock

Né de parents immigrants juifs ukrainiens, le 26 mars 1931 aux États-Unis, à Massachusetts, Boston, Leonard Nimoy était non seulement un réalisateur, acteur, mais également photographe et chanteur. 

Grâce à M. Spock, son rôle dans la série télévisée culte Star Trek qu’il a tenu pendant près de vingt-cinq ans que Leonard Nimoy, l’acteur aux oreilles pointues à la voix profonde est devenu l’un des comédiens américains les plus populaires du cinéma aux États-Unis.

En 1951, à tout juste 20 ans, il a débuté sa carrière en jouant dans un petit rôle dans « Queen for a Day » d’Arthur Lubin, et un autre « le chat millionnaire » en tant que joueur de baseball dans la vivace rhubarbe.

Les films classiques de Francis « Goes to West Point » en 1953, « Them ! » en 1954 et « The Brain Eaters » en 1958 ont été ses premières armes au grand écran, après avoir poursuivi des études en art dramatique. Dans le serial tourné en 1952, « Zombies of the Stratosphere », Nimoy était également le vilain extra-terrestre.

Avant de regagner la distribution de Star Trek avec qui il est resté jusqu’en 1969, il fut l’acteur principal et coproducteur en 1966, de « Deathwatch », un film de l’adaptation de Genet. 

Ensuite, il est apparu continuellement au petit écran dans des séries comme « Mission : Impossible » de 1972 à 1974, et également par son animation de 1976 à 1982, de la série In Search of..., et un saut au grand écran occasionnellement dans des films comme « Invasion of the Body Snatchers » en 1978.

Depuis 1951, il relaye cinéma et télévision au fur et à mesure de plusieurs films par an. Il a également participé dans différents longs métrages comme le monde (presque) perdu, « Catlow » en 1972 et aussi le film « Star Trek », projet qui lui tient à c½ur et qu’il a d’ailleurs réalisé.

Le rôle de Spock dans « Star Trek », la série télévisée, reste celui qui l’a fait connaitre du grand public.

Jusqu’à maintenant, on entend encore sa voix, particulièrement dans des productions animées de Disney.

Après avoir été hospitalisé, Leonard Nimoy a succombé à une maladie chronique pulmonaire développée due à son tabagisme d'avant.

BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search