créer un blog
DIARAMA

Description :

Prendre le large, vivre la norme en extra large...



De mes nouvelles

 

3 Fvrier 2008

 

Nous arrivons 2 heures du matin l’aroport Lopold Sdar Senghor de Dakar. Nos htes sont l, le temps des formalits et du trajet, nous arrivons 3 heures la maison. Rveil 11h00 pour se rendre notre fte de Bienvenue organise par la famille. Je reois un joli boubou en cadeau, videmment je dois le  porter immdiatement. Les amies de la famille ont prpar des plats, trs bons, quelques jus Esteval pour accompagner le repas. C’est une journe agrable et conviviale !

 

Chamboule-tout !

 

Aloooors…? me demande une copine, cela fait une semaine que je suis Dakar, alors alors ben c’est p facile !

 

Le corps en vrac, la tte dans les toiles, l’envie de se barricader, sur un petit nuage, et boum badaboum boum ! La chute fait mal ! Et c’est reparti pour l’aventure ! Vous comprenez quelque chose ? Non, ben moi non plus.

L’adage dit :  Les voyages forment la jeunesse , je dois tre jeune alors !

 

Nouveau rythme : ici, on mange quand on a faim, quand on y pense, et pour les plus pauvres quand la marmite est pleine. Ce rythme me convient, pas d’heures pour les repas, gnial !

Ah et puis attention, dans ce pays on pourrait porter un pin’s (oui c’est un vieux mot, je vous l’accorde) avec crit  Touche pas ma sieste  ! Moi, comme d’hab’ j’arrive pas me plier ce rituel, tant pis.

 

Nouvelle nourriture : du riz, du riz et du riz, mme au petit dej’ en bouillie !!!! aaaaaahhhhhh ! Moi qui aime les lgumes, ici c’est juste pour accompagner le plat. Et la soupou kandia, essentiellement cuisine avec du gombo, ah a non plus, a passe pas. Heureusement, il y a aussi le mil et le fonio mmmmmm ! a c’est bon, sal, sucr avec du lait concentr ou du yaourt, la pte d’arachide en maf et en thiakri, et puis les ptes (sorte de terrine) base de farine de bl, de mas et de gari, dlicieux !

Ah ! Pour ceux qui ont tendance croire qu’ils drangent…

Quand les gens vous invitent, quelque soit le contexte : accepter ! Mme si vous ne prenez que 2 bouches du plat : accepter l’invitation ! Le refus est mal pris, faut l’savoir !

Nouvel environnement atmosphrique : pollution quand tu nous tiens ! Ici on devient dpendant au gaz carbonique, chaque sortie promet une dose de pot d’chappement. On a le choix de son gaz : clando (entendez taxi clandestin), n’diaga n’diaye, tata (entendez transports en commun), et puis voiture prive, et mme bon vieux gaz tout noir de camions de transport, mmmm ! Ils sont sympa ces dealers de gaz, la dose est gratuite ! Alors l’organisme du petit europen habitu au bon air des campagnes et des pollutions invisibles des villes, il faut qu’il s’adapte Dakar-ville ! Srieusement, le Sngal n’est pas plus pollu qu’un autre pays, mais il y a une concentration de la pollution sur Dakar. Au Sngal, il y a des endroits paradisiaques o l’air est bon : la rgion du Sine Saloum, de Fatick, le Pays Bassari…

 

Nouveau projet : une priode de flottement entre la vision du projet et sa ralisation, l’attente de sa ralisation lies mes recherches d’emploi, la radaptation de mon projet parce que je ne suis pas wolofone : crer un lien ducatif profond quand on ne parle pas la mme langue que le public accueilli, c’est pas possible ! Dception mais volution. De la persvrance !




Blogs de même catégorie





BLOGGEZ ©2018 - Chenil des lavandes carnoux - Search All of Craigslist - Craigslist cars - Jobs near me