créer un blog
SOUVENIR DE LA BELLE HISTOIRE DE MA VIE

Description :

SOYEZ LES BIENVENU(E)S 322 OOO VISITES <3<3<3



BRASSENS

MON PETIT CHANTEUR PRéFéRé : JOSéLITO...

TOI AUSSI VIENS T'INSCRIRE ET ECOUTER CE PETIT

GENIE...CHANTER

******

CLIQUEZ ICI POUR VOIR MON DIAPORAMA

" MA VILLE NATALE "

clic:

http://www.moblyng.com/watch/0gtB18FzjP

 

 

SUENA ....LUIS MIGUEL

☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆

JE T'ADORE LUIS...BRAVO !

clic ici :

http://www.youtube.com/v/XBMWDa8lg74&hl=fr&fs=1

Suena
Con un manana
Un mundo nuevo
Debe Llegar
Ten fa
Es muy posible
Si tu estas
Decidido
(coro)
Suena
Que no existen fronteras
Y amor sin barreras
No mires atras
Vive
con la emocion
De volver a sentir, a vivir
La paz
Siembra
En tu camino
Un nuevo Destino
Y el sol brillara
Donde
Las almas se unan en luz
La bondad y el amor
Renaceran
Y el di­a que encontremos
Ese sueno cambiaras
No habra nadie que destruya
De tu alma la verdad

(coro)
Suena
Que no existen fronteras
Y amor sin barreras
No mires atras
Ten fa
Es muy posible
Si tu estas
Decidido
Suena
Con un mundo distinto
Donde todos los da­as
El sol brillara
Donde
Las almas se unan en luz
La bondad y el amor
Renaceran
Suena, suena ta...
Suena
☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆ ♥ ☆

MERVEILLEUX SOUVENIRS D'ENFANCE : LES POPPYS....

NON,NON,RIEN N'A CHANGé...

LES POPPYS : NON NON RIEN A CHANGE


C'est l'histoire d'une trêve que j'avais demandée
C'est l'histoire d'un soleil que j'avais espéré
C'est l'histoire d'un amour que je croyais vivant
C'est l'histoire d'un beau jour que moi petit enfant
Je voulais très heureux pour toute la planète
Je voulais, j'espérais que la paix règne en maître
En ce soir de Noël, mais tout a continué
Mais tout a continué, mais tout a continué

{Refrain: x2}
Non, non, rien n'a changé
Tout, tout, a continué
Hé ! Hé ! Hé ! Hé !

Et pourtant bien des gens ont chanté avec nous
Et pourtant bien des gens se sont mis à genoux
Pour prier (oui pour prier) {x2}
Mais j'ai vu tous les jours à la télévision
Même le soir de Noël, des fusils, des canons
J'ai pleuré (oui j'ai pleuré) {x2}
Qui pourra m'expliquer que…

{au Refrain}

Moi je pense à l'enfant entouré de soldats
Moi je pense à l'enfant qui demande pourquoi
Tout le temps (oui tout le temps) {x2}
Moi je pense à tout ça mais je ne devrais pas
Toutes ces choses là ne me regarde pas
Et pourtant (oui et pourtant)
Et pourtant, je chante, je chante...

{au Refrain}

C'est l'histoire d'une trêve que j'avais demandée.
C'est l'histoire d'un soleil que j'avais espéré.
C'est l'histoire d'un amour que je croyais vivant.
C'est l'histoire d'un beau jour que moi petit enfant,
Je voulais très heureux, pour toute la planète.
Je voulais, j'espérais que la paix règne en maître,
En ce soir de Noël mais tout a continué,
Mais tout a continué, mais tout a continué.

{au Refrain}

GIMME GIMME GIMME ABBA

ABBA : GIMME GIMME GIMME

Half past twelve
And I'm watching the late show in my flat all alone
How I hate to spend the evening on my own
Autumn winds
Blowing outside the window as I look around the room
And it makes me so depressed to see the phone
There's not a soul out there
No one to hear my prayer
REFRAIN :
Gimme gimme gimme a man after midnight
Won't somebody help me chase these shadows away
Gimme gimme gimme a man after midnight
Take me through the darkness to the break of the day
*
Movie stars
Find the end of the rainbow, with that fortune to win
It's so different from the world I'm living in
Tired of T.V.
I open the window and I gaze into the night
But there's nothing there to see, no one in sight
There's not a soul out there
No one to hear my prayer
REFRAIN :
Gimme gimme gimme a man after midnight
Won't somebody help me chase these shadows away
Gimme gimme gimme a man after midnight
Take me through the darkness to the break of the day
Gimme gimme gimme a man after midnight...
Gimme gimme gimme a man after midnight...
There's not a soul out there
No one to hear my prayer
*
Gimme gimme gimme a man after midnight
Won't somebody help me chase these shadows away
Gimme gimme gimme a man after midnight
Take me through the darkness to the break of the day
Gimme gimme gimme a man after midnight
Won't somebody help me chase these shadows away

Gimme gimme gimme a man after midnight
Take me through the darkness to the break of the day

@@@@@

{DONNE-MOI , DONNE-MOI , DONNE-MOI}

Minuit et demi
Et je regarde une émission de fin de
soirée, seule dans mon appartement,
Qu'est ce que je déteste passer ma soirée toute seule
Le vent d'automne
Souffle derrière la fenêtre, alors que je regarde
autour de la
pièce
Et la pénombre me déprime tant
Pas une âme aux environs
Personne pour entendre ma prière

Donne-moi, donne-moi un
homme après minuit
Personne ne m'aidera à chasser ces ombres ?
Donne-moi, donne-moi, un homme après minuit
Aide-moi à traverser l'obscurité jusqu'au point du jour

Les stars de
cinéma
Trouvent le pied de l'arc-en-ciel, avec une fortune à
gagner
C'est si différent du monde dans lequel je
vis
Marre de la
télé
J'ouvre la fenêtre et je scrute la
nuit
Mais il n'a rien ici à voir, personne en
vue
Pas une âme aux environs

Donne-moi, donne-moi ( x5 )
Personne ne m'aidera ?

( x4 )
Donne-moi, donne-moi
Personne ne m'aidera ?
Donne-moi, donne-moi un homme après minuit
Personne ne m'aidera à chasser ces ombres ?
Donne-moi, donne-moi, un homme après minuit
Aide-moi à traverser l'obscurité jusqu'au point du jour.
Donne-moi, donne-moi un homme après minuit
Personne ne m'aidera à chasser ces ombres ?
Donne-moi, donne-moi, un homme après minuit
Aide-moi à traverser l'obscurité jusqu'au point du jour.

@@@@@@

clic ici :

http://www.youtube.com/v/cmrPJ9koEuc&hl=fr&fs=1"

HOMMAGE à JACQUES BREL QUI NOUS A QUITTé,IL Y A...

30 ANS...

Quelle belle photo de vous,JACQUES...

JACQUES BREL : AMSTERDAM


Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le c½ur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fier
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg ou d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles
Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.

 

Un immense ARTISTE !!
$$$$_______________________________$$$$$
__$$$$$$$$*______________________,,$$$$$$$$*
___$$$$$$$$$$,,_______________,,$$$$$$$$$$*
____$$$$$$$$$$$$___ ._____.___$$$$$$$$$$$$
____$$$$$$$$$$$$$,_'.____.'_,,$$$$$$$$$$$$$
____$$$$$$$$$$$$$$,, '.__,'_$$$$$$$$$$$$$$$
____$$$$$$$$$$$$$$$$.@:.$$$$$$$$$$$$$$$$
______***$$$$$$$$$$$@@$$$$$$$$$$$****
__________,,,__*$$$$$$@.$$$$$$,,,,,,
_____,,$$$$$$$$$$$$$* @ *$$$$$$$$$$$$,,,
____*$$$$$$$$$$$$$*_@@_*$$$$$$$$$$$$$
___,,*$$$$$$$$$$$$$__.@.__*$$$$$$$$$$$$$,,
_,,*___*$$$$$$$$$$$___*___*$$$$$$$$$$*__ *',,
*____,,*$$$$$$$$$$_____$$$$$$$$$$*,,____*
______,;$*$,$$**'____________**'$$***,,
____,;'*___'_.*___________________*___ '*,,
,,,,.;*____________---____________ _ ____ '**,,,,


BISOUS
Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d'invention et de fécondité.
[George Sand]

Trente ans aujourd’hui qu’il dort paisiblement à quelques pas de Gauguin, dans l’île de Hiva Oa, aux Marquises. Il ne peut que dormir paisiblement.

Ses chansons, elles, n’ont pas fini de vivre dans nos c½urs. Dans chacune d’entre elles, il y a comme un tourbillon d’émotions, de rage, d’humour et souvent de tellement de tendresse. Il y a de la haine, de l’hypocrisie, la dénonciation des mensonges, des injustices, et puis de l’amitié, de l’amour et quelques rendez-vous manqués de la vie.

Écouter chanter Brel, c’est acquérir la certitude que Brel ne chante pas, mais qu’il fait l’amour avec sa musique, avec ses mots pour qu’ils s’envolent heureux et libres après avoir été aimés. Intensément.

Ne me quitte pas, Jeff, La chanson des vieux amants, L’homme dans la cité, Un enfant, Quand on a que l’amour, Orly… Il y a chaque fois là comme un morceau de chef-d’½uvre de la chanson française.

Chacune de ses chansons est un voyage. Chacune de ses chansons est une histoire qu’il racontait sur scène, d’une manière tendre et burlesque, comme aucun autre, avant lui.

Trente ans aujourd’hui. Et Brel est encore loin d’être mort.




Blogs de même catégorie





BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search