créer un blog
l'harmonica

Description :

suis tunisien . ma passion est l'harmonica et la washboard.suis amateur auto didact specialement pour l'harmonica tremolo et diatonique.washboard et spoon.






Blogs de même catégorie






l'harmonica

"l'harmonica est un objet a rever, c'est l'instrument du voyageur de l'errant. il genere une imaginaire qui va bien au-dela des possibilites qu'on lui prete."
(j- j- milteau)










l'harmonica est l'instrument du voyageur,symbole du partage,bijou d'expressivite,l'harmonica est un formidable objet a rever. Melodies folk,blues melancolique ou rock endiable... il est le compagnon de toutes les musiques. Que vous soyez un musicien accompli ou un nocive complet, l'harmonica vous faire plaisir, un instrument qui ne vous quittera plus.

(hafedh ben jmaa)




"jouer de l'harmonica, c'est transformer son souffle en musique...c'est devenir musique depuis le fond de l'etre,jusqu'au ras des levres"
(Jean Giono)

inzed innibi

inzed innibi est une celebre chanson tunisienne, ou on l'entend tres bien quand il s'agit d'un nouveau ne, ou mariage ou fiancaille ou la fete du mouled en prioritaire.

amazing grace

Amazing Grace est l'une des hymnes1 chrétiennes les plus célèbres dans le monde anglophone. La première publication des paroles écrites date de 1779. Associée à diverses mélodies au fil des années, elle est aujourd'hui connue sous l'air musical de New Britain.

Le thème de cette hymne évoque la rémission des péchés par la foi en Dieu, ce qui renvoie à l'origine de son écriture par John Newton, un pécheur repenti.

dyrty old town

video en duo avec ma femme dorina,amateur de washboard. Cette chanson fut écrite en référence à Salford, ville du Lancashire, en Angleterre, la ville où Ewan MacColl a été élevé. Lorsqu'il écrivit cette chanson, les autorités locales furent d'abord mécontentes que Salford y soit publiquement surnommée « sale vieille ville » (c'était pourtant un surnom connu de tous les Anglais). À la suite de nombreuses critiques, un passage fut modifié par l'auteur, ainsi la phrase « smelled a Spring on the Salford wind » devint « smelled a spring on the smoky wind ». La ville de Salford n'était donc plus citée dans la chanson. Lorsque The Spinners furent les premiers à populariser cette chanson, ils chantèrent la version originale désignant Salford. Rien de surprenant puisque le chanteur du groupe, Mick Groves, était lui-même de Salford. Au départ, ce titre ne fut composé que pour servir d'interlude dans un spectacle d'Ewan MacColl, donné en 1949 à Salford, spectacle intitulé Landscape with Chimneys (paysage avec des cheminées). Mais la montée de popularité que connaissait la folk music à l'époque fit rapidement de Dirty Old Town un classique du genre.

La chanson dresse un portrait acide du nord de l'Angleterre, région très industrielle, et amorce l'école littéraire des Angry Young Men, mouvement qui marqua la littérature anglaise des années 1950.

Dirty Old Town ayant été surtout popularisée par The Dubliners et The Pogues, deux groupes irlandais internationalement connus, le grand public pense souvent qu'il s'agit d'une chanson traditionnelle irlandaise. En Irlande, beaucoup de gens pensent d'ailleurs que cette chanson se réfère à Dublin. Même en Angleterre, le grand public ignore souvent qu'elle fut écrite par un anglais du Lancashire, d'origine écossaise de surcroît. Mais la magie de cette chanson fait qu'elle s'adapte finalement très bien à de nombreuses villes industrielles du Royaume-Uni, d'Europe en général ou encore des États-Unis.

maramures plai cu flori

c'est une belle chanson roumaine. sachant que je suis amateur du kazoo et washboard. 

canta mi lautare

une tres belle chanson roumaine, canta mi lautare

BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search