créer un blog
Mon enterrement de vie de garçon

Description :

Où, quand et comment mes amis ont réussi à me piéger pour me préparer un bel enterrement de vie de garçon



Un samedi de juin à 07h00 du mat'

Il faut quand même féliciter tout ce petit monde et surtout Emeric (mon témoin) qui s'est démené comme un fou pour organiser ce week-end mémorable !!!

Alors tout d'abord, Emeric, Romuald, Frédéric (amis mais aussi collègues de boulot) ainsi que Julien et Romain (mes frères) se sont retrouvés à 07h00 du matin le samedi 6 juin 2009 sur la place de la mairie de Feuquières pour éviter de faire du bruit avant leur arrivée chez moi. Ils ont mis des perruques, sortis les cornes de brumes et sont arrivés à la fenêtre de ma chambre pour faire un tintamar extraordinaire !!! Je me suis donc réveillé en sursaut et j'ai ouvert mon volet roulant pour les découvrir tous dehors accoutrés de la sorte !!! Bien entendu, ma tite Christine était au courant de tout et avait réussi à garder le secret jusqu'au bout !!!

Surprise inattendue...

J'ai tout de même eu le droit aux croissants et pains aux chocolats pendant que tout ce monde se marrait de m'avoir réveillé ainsi !!!

En route pour l'inconnu...

Voilà maintenant qu'ils m'emmènent je ne sais où, juste le temps de faire un bisou à ma Titine, qu'elle me donne un sac où était rangé mes affaires et me voilà embarqué dans la Seat sport de Fred. D'un côté Fred, Romu et moi, de l'autre dans l'Audi A3, Emeric, Julien et Romain. Je ne cherche pas spécialement à savoir où je vais, mais cela m'intrigue énormément...

Nous traversons Oisemont, Airaines... puis Picquigny... puis Amiens ! Nous prenons la route qu'habituellement Emeric emprunte pour rentrer chez ses parents, il doit avoir trouvé quelque chose près de chez lui... C'est du moins ce que j'avais pensé... Puis quelques kilomètres et voilà que nous faisons une petite pause... Le temps d'une cigarette... Et nous voilà repartis... Pour où??? Il n'y a que moi qui ne sait pas...

La route continue à défiler et nous arrivons bientôt dans l'Aisne, nous traversons Saint-Quentin et nous voilà partis sur les petites routes de Picardie bien sinueuses (comme Emeric les aime), je n'ai toujours aucune idée de l'endroit où ils m'emmènent... Nous passons par Marly-Gaumont rendu célèbre par Kamini, puis quelques kilomètres encore et nous refaisons une pause... Une petite bière, une cigarette et c'est reparti... Le paysage de la Picardie commence à laisser place au paysage des Ardennes ... Mais où m'emmènent ils ??? Je commence à rassembler les indices qui pourraient me mettre sur la voie... Christine m'a demandé de prendre ma carte d'identité ... Vont ils me faire quitter le pays ??? Je pense à la Hollande... On m'avait parlé de la Hollande il y a quelques temps... Mais pour y faire quoi ???




Blogs de même catégorie






BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search