cr�er un blog
Magicien et effets d'illusions

Description :

des tours de magie que j'apprécie en tant que magicien amateur



Magicien et problèmes

Ce n'tait pas flatteur, qu'il assimilait un saltimbanque forain que sans nullement vouloir dprcier ce genre, on n'a cependant jamais t.
Le directeur de ce journal est un homme excessivement connu qui a beaucoup d'esprit ce qui, comme on voit, ne l'empche pas d'avoir des rdacteurs qui disent des btises.
Bref, on en passe et peut-tre bien des meilleurs, car on n’a certainement pas tout lu.
Puis le calme se fit et le 6 novembre arriva. Ce jour-l, le magicien comparu devant la justice du pays. Il tait assist d’un ami qui avec une complaisance et un dsintressement dont il ne saurait trop le remercier voulut bien consentir plaider cette cause minuscule.
Le Tribunal tait prsid par un autre ami qui dirigea ces importants dbats d'une faon
qui devait videmment tre la bonne. Ce n'est pas moi qu'il appartient de dire s'il a t juste. On sait seulement qu'il fut svre.

Il s'tonna qu'un simple particulier comme le magicien se fut permis de rler un artiste qui avait de si belles affiches et comme il semblait douter de la comptence, il demanda si les connaissances en prestidigitation taient la hauteur de celles du magicien incrimin. On lui rpondis modestement que l’on les croyait suprieures ce qui provoqua de sa part un de ces sourires qui disent tant de choses et qu'on emploie habituellement quand on ne sait que dire.
On eut un instant l'ide de le convaincre, et fus sur le point de proposer au tribunal de lui donner, sance tenante, un chantillon des petits talents de magicien mais la gravit du lieu et la crainte du municipal de service arrtrent temps ces vellits artistiques. Cela n'aurait d'ailleurs, fait qu'aggraver une situation dj fort prcaire. Dj le ministre public reprsent par un individu, regardait le magicien d'un mauvais il. On savait que ce fonctionnaire, auquel on n'avait cependant rien fait allait tout l'heure demander la tte.

Suite du magicien

 Aussi on avoue que l’on cherche tous les moyens de lui tre dsagrable, en dpit du charitable prcepte qui engage le chrtien ne pas faire au Truc, ce qu'il ne voudrait pas qu’il lui fut fait.
Ce reprsentant de la vindicte publique tait peut-tre un peu drout. Habitu rclamer les svrits de la loi pour des boutiquiers n'ayant pas balay leur devanture au bon moment, pour des mnagres ayant intempestivement secou leur tapis par la fentre, pour des cochers assez peu amis des lumires pour avoir nglig d'allumer leurs lanternes ou de braves ivrognes qui n'avaient siffl qu'un verre de trop, c'tait un cas nouveau pour lui que ce magicien d'un autre genre. Tout cela bouleversait ses habitudes qu’on est vraiment dsol d'avoir dranges.
On n’entreprendrait pas de donner sur cette audience tous les dtails que l’on voudrait en spectacle malgr que cela ne soit un tour de magie. On ignore, ce sujet, jusqu'o vont les droits de critique. On ne croit cependant pas les outrepasser, en rappelant l'embarras dans lequel il a mis le commissaire de police, en lui faisant demander par le prsident, comment il se faisait qu'ayant tout vu de sa place il avait tranquillement laiss reprendre la sienne aprs une premire manifestation hostile et comment ayant ainsi tout vu, avait-on t oblig de le mettre au courant de l'affaire plus de vingt minutes aprs l’arrestation du magicien.
A cette embarrassante question que le prsident ne put viter de faire, cet excellent commissaire s'enfona dans un maquis d'explications embrouilles au milieu desquelles il se dbattrait encore, si on ne lui avait, malgr le magicien tendu la perche, avec la rage de placer un mot lorsque l’on en trouvait l'occasion

Des astuces

La boite ascensionnelle

 Prenez une bote drages comme celles qu'on envoie aux amis quand il y a un baptme dans la famille. Choisissez-la aussi grande que possible. Aplatissez un petit morceau de tuyau de plomb. Cela se coupe avec un couteau plus facilement qu'un morceau de bois, collez le petit plomb dans la bote l'intrieur du bord.

Prenez maintenant un volume dos pais, un dictionnaire par exemple, placez-le sur la table, du ct de la tranche, le dos en l'air. Mettez sur ce dos, le bout d'une rgle plate dessin dont l'autre bout reposera sur la table. Cela forme un petit chemin, de pente assez raide. Si vous placez sur ce chemin, la bote prpare en ayant Soin que le petit plomb soit en haut de la circonfrence et lgrement oblique du ct du dictionnaire, en abandonnant la bote elle-mme, elle va monter la cte et s'arrter et s’immobiliser dans la pente. Avec une bote de 60 centimtres de circonfrence, on remontera la pente sur 20 centimtres, soit prs de la moiti de la longueur de la rgle.

Cette exprience qui semble contraire aux lois de la pesanteur ne fait au contraire que les confirmer, puisque c'est le plomb coll dans la boite et beaucoup plus lourd qu'elle, qui cherche son centre de gravit et entrane cette bote jusqu' ce qu'il soit arriv ce point.

 

 

La boule tricheuse

Cette loi de la pesanteur qui oblige tout corps cylindrique ou sphrique s'appuyer sur son centre de gravit, quel que soit le point de la sphre ou du cylindre o soit situ ce centre de gravit, a donn certains industriels qui oprent dans les ftes publiques, l'ide d'organiser un jeu auquel le joueur perd tous les coups.

Dans une boule de bois, ils ont habilement coul un point  une petite masse de plomb et ont ensuite recouvert le mtal d'une rondelle de bois semblable la boule. Si le raccord n'est pas assez bien dissimul, ils peignent toute l boule d'une couleur quelconque qui cache ce raccord. A trs peu de distance, ils placent une quille qu'il faut abattre avec la boule pour gagner. La chose est si facile en apparence que tout le monde s'y laisse prendre, et tout le monde perd. Car la boule ayant son centre de gravit sur un de ses cts dvie toujours de sa ligne. Il n'y a qu’une chance de gagner: c'est celle o ayant dans le milieu de la paume de la main ce plomb, il ne se produit aucune dviation, mais c'est une chance tellement rare qu'il vaut mieux s'abstenir de jouer, car il est presque impossible de compter trouver l'aplomb deux fois de suite.

 

Magicien pour enfants en Suisse

Un artiste a publi rcemment Genve en copies restreintes un livre intitul Hypnotiseur et Mentaliste . Cet ouvrage n’est gure que la rptition de ce que les Raynaly et Paul Heuz ont dj dit et crit sur ce sujet. Mais trs modestement cela justifie un peu l’intervention en invoquant la raret des bouquins publis avant le sien par des illusionnistes concernant ce sujet et l’utilit d’accomplir une uvre saine et moralisatrice.

Un personnage a dit un jour : on n’est jamais oblig de faire un livre et si celui de cet crivain n’avait aucun caractre d’urgence, nous pouvons toutefois reconnatre avec bonne grce que, s’il est diffus dans le grand public, son auteur aura en dvoilant les supercheries des hypnotiseurs, liseurs de pense, spirites et autres farceurs, fait uvre utile.

En outre, l’auteur nous apprend qu’il existe en Suisse une loi punissant les exploiteurs de la crdulit humaine et qu’une socit de magicien pour enfants lutte contre ceux qui nuisent la prestidigitation en se servant de l’art magique pour escroquer le public en prtendant lui montrer des phnomnes psychiques. Nous n’en demanderons pas tant nos lgislateurs, ni nos associations magiques, sachant bien que ceux qui se prvalent de pouvoirs occultes parviendront toujours contourner les lois et les rglements, mais on demande tous ceux qui exercent la noble profession de magicien de ne pas prsenter ces farces comme des ralits scientifiques.

En effet, il ne faut pas prendre le public pour le dindon de la farce. Un respect minimum pour des artistes jouant en spectacle de magie est mettre en place et grce aux mdias actuels, l’information va une vitesse importante, ce qui contribue nettoyer un peu tous ces charlatans se prenant pour de grands mages. Alors qu’en faite, ce ne sont que de simples magiciens excutant des petits tours de magie.




Blogs de mme catgorie






BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux