créer un blog
PAIN-CAPUCINE

Description :

Ecriture... paysage de mots, extérieur-vie, ritournelle.



En vadrouille à Clichy...

Au début, rien de spécial. Une course à faire du côté de la place Clichy. Un jour ordinaire... un jour de pluie, un jour avec des bottes. J'évite quelques flaques d'eau, pour rire. Je marche en zigzag, au pif sous les gouttes.

Une histoire banale, en somme. J'étais juste partie acheter un bracelet-montre quand il m'est tombé dessus. Littéralement, tombé dessus. J'avais rien demandé, mister Henry.

Vous écrivez? Tant mieux, moi aussi. Du moins, un peu. On imagine une aquarelle, à la place des mots. Une oeuvre bien de saison. Rencontre, discussion, tout s'arrose ici-bas. Un verre après l'autre, et on marche de travers. N'est-ce pas, l'ami?

La danse des pas. Couleur deuil ou macadam. Anaïs est repartie, possible... Alors, écrire. Noircir des pages et des pages au bord des comptoirs. Du spleen en vrac.

Et, l'auteur se souvient des "Jours tranquilles à Clichy". Depuis ce jour-là, je pars toujours en vadrouille à Clichy ou ailleurs, sans montre. Sexus, Plexus... ou juste un peu d'eau de mer sous le pinceau d'Henry Miller.

- OPHELIE GREVET (texte édité sur Espace et Lumière, tous droits réservés)

L'ONDEE

Le ciel s'ouvre... on dirait une boîte à bonbons multicolores.

L'ondée approche, à grandes chevauchées. Parfaitement, ça galope là-haut. Juste une impression céleste. L'artiste laisse reposer son pinceau sur une volute.

Parades de l'anatomie, le mouvement incessant des corps donne le tournis. Pour la touche finale, Michel Ange prend son élan. Vertiges, à dos de nuage.

Le goutte à goutte peut commencer... Ainsi va l'onde, couleur saphir, en aplat. Et la vie, dans tout ça?... Pourriture, décalcomanie, de l'eau et des godets. Le gris du jour sort du silence. Il a besoin de trente-six couleurs pour exister.

Finalement, il pleut.

Ophélie Grevet (tous droits réservés)




Blogs de même catégorie






BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search