créer un blog

Description :



Fleurs du Maroc 1

A picture
La gloire du matin bleu, Ipomoea indica, est une vigne vivace vigoureuse, dont l'origine est incertaine, en raison de sa naturalisation dans presque toutes les régions tropicales et subtropicales. Peu rustique, il est considéré comme une plante méditerranéenne, parce que dans la zone tempérée refroidisseur, les bleus se fige de gloire du matin et sera utilisé soit comme plante d'hiver, soit comme une annuelle.   Dans les zones sans gel moins, la gloire du matin bleu est si exubérante, qui limitent parfois. En Australie, où il a été introduit, il est considéré comme une plante envahissante. En dehors de sa force, parfois écrasante, cette vigne est remarquable par sa longue floraison et son feuillage vert frais qui donne sur le jardin une vraie touche d'exotisme.

Taza (Maroc)

A picture
Fleurs du Maroc.

Taza (Maroc)

A picture
Bonjour, Je me permet de vous présenter quelques prises de vue de la ville de Taza, situé au nord est du Maroc, ma femme étant native de cette Région. Taza, un grand monument historique et culturel, mais oubliée Taza est une ville du Maroc oriental qui assure le passage entre le Rif et le Moyen Atlas (d'où son appelletion le couloir de Taza). Elle est située à une altitude de 550 m. Cette petite ville est riche d’événements historiques. Les traces des civilisations anciennes, permettent d’affirmer que Taza compte parmi les plus anciens lieux habités du nord de l’Afrique,elle fut fondée au Xème par les berbères Meknassa. Taza est aussi le premier lieu de l’islamisation et l’arabisation du Maghreb extrême. Taza s’est développée autour du couvent fortifié bâti par les Berbères. Sa position stratégique entre le Rif et l’Atlas a fait d’elle une place forte militaire convoitée par les peuples venus de l’est, désireux de conquérir les terres marocaines. Taza est passée tour à tour aux mains des dynasties qui ont régné Maroc. Son histoire pré-contemporaine remonte à la dynastie Idrisside. Proclamé Khalifa, Idriss premier soumet à son obéissance les tribus installées entre Volubilis et le seuil de Taza. C’est à cette époque qu’a été fondé le Ribat de Taza par les Rhiatas, les Meknassa et les M’talssa et plus tard par les Almoravides et les Almohades. La ville de Taza est riche en monuments historiques. Cette perle est composée de la vieille médina, appelée Taza haut et la nouvelle ville qui sont liées par Drouj Bab Jamâa (les escaliers Bab Jamâa). Quant à la nouvelle ville appelée Taza bas est fondée en 1920, décalée en altitude par rapport à la médina. C’est une ville moderne, des grands boulevards à chaussées séparées et de nombreux bâtiments en construction. Une ville en mutation. Aux alentours de Taza, il y a des endroits touristiques exceptionnels. Le premier endroit qu’on peut visiter est le fameux parc national de Tazekka, créé en 1950 sur une superficie de 680 hectares. Après le parc national de Tazekka, on retrouve le gouffre Friouato. C’est l’un des plus importants gouffres de la région. À côté de ces merveilles, il existe le jbel Bouiblane ( le sommet Bouiblane). Et à 13 kilomètres de Taza, on ne manquera pas de citer les cascades de Ras-El-Ma (source de l'eau), cette zone attrayante est caractérisée par la présence de reliefs montagneux (1100 m d’altitude), d’une source d’eau, d’un oued, de cascades, de forêts et de grottes. Il fait partie d’un circuit englobant plusieurs sites à vocation touristique : Sidi Majbeur, Bab Boudir, Maghraoua, Bab Azhar, Bouiblane etc, et enfin à 30 km de Taza, vous allez trouver Bab-Boudir. Ce centre est classé en tant que patrimoine culturel Il fait partie du parc national de Tazekka.

Promenade sur le chemin de halage

Le moineau

Promenade sur le chemin de halage

Rencontre avec quelques oies.

Promenade sur le chemin de halage

La grive




Blogs de même catégorie





BLOGGEZ ©2013 - Chenil des lavandes carnoux - craigslist search