créer un blog
SOYONS CONSTRUCTIF

Description :

échanger, oui, pourvu que ne soit pas nourrie la polémique diffamatoire






Blogs de même catégorie







VEILLE DE RETRAITE

POLITIQUE

Sur la réforme des retraites, Nicolas Sarcozy va rendre ses arbitrages ce soir.

Ce soir c'est la veille du jour où cette réforme va être dévoilée.

Il s'en occupe la veille parce qu'il n'a pas eu le temps de s'en préoccuper plus tôt.

Ou alors, c'est une réforme qui ne l'intéressait pas, mais comme il avait dit qu'il en parlerait depuis longtemps demain, il est au pied du mur et il doit s'y intéresser.

C'est dommage qu'il n'y accorde pas plus d'importance ou de temps; les français eux s'en inquiètent. Il est difficile pour eux de s'exprimer à ce sujet puisqu'ils ne savent pas encore ce qui va changer.

Nicolas Sarcozy va rendre ses arbitrages ce soir.

Nicolas Sarcozy va vomir ses arbitrages ce soir.

La réforme des retraites lui encombre les entrailles.

La réforme des retraites lui pèse sur l'estomac.

Peut-être que les arbitrages est un synonyme de tripes et boyaux.

Nicolas Sarcozy va rendre ses tripes et boyaux ce soir.

Dans ces conditions, le mieux c'est qu'il ne s'en occupe pas; il s'en portera mieux et nous aussi.

 

Celà dit, les socialistes avec leur refus de réfléchir aux retraites avant 2020 manquent sérieusement de courage, et en politique, il faut du courage.

Où allons-nous?

C'est l'été, au bord de l'eau bien sûr!

Et voilà

 A bientôt

 RESTALHEUREDETE

Crée le 15-06-2010       Ajouter un commentaire - Commentaires (0)  

RETRAITE

CE QUE JE FERAI

 

Reculer l'âge légal de la retraite est une réforme injuste. Elle est faite pour régler le problème à court terme et non à long terme.

Elle lèsera les gens qui ont commencé à travailler jeune en les obligeant à augmenter le nombre de trimestres de cotisation sans tenir compte que leur nombre de trimestres cotisés est déjà supérieur au minimum exigé pour avoir le droit de se reposer. Cette réforme ne lèsera pas les cadres qui commencent à travailler plus tard, et qui d’ailleurs sont chargés d’écrire cette réforme.

Je suis cadre et je dois reconnaître que les gens qui exercent un travail physique seront nécessairement plus fatigués à la fin de leur carrière que moi. C'est évident.

Pourquoi le gouvernement ne veut-il pas de manière très précise dire qu'il faut absolument taxer les revenus du capital. Ce sont des revenus, des salaires sous une autre forme quoi ; alors pourquoi ne pas cotiser dessus. Peut-être parce qu’il n’y a pas de sueur associé à ce salaire ! C'est invraisemblable cette affaire.

Le gouvernement essaye d'ancrer dans nos esprits qu’il est inéluctable que l'âge de la retraite sera reculé ; pour autant il ne précise pas ce qu'il y a autour. Il cache le reste. Il se laisse ainsi des marges de manoeuvre suffisantes pour ajuster son projet en fonction de nos réactions. Alors pour le faire évoluer, pour peser sur ce que sera cette réforme, il va nous falloir nous manifester.

Le gouvernement ne dit pas par exemple si le nombre de trimestres à cotiser va augmenter, si les taux de cotisation retraite vont croître, quel type de revenus de capital va être imposé…

Je pense qu'il faut se battre contre cette réforme pour éviter que ne nous soit imposée une réforme injuste. Nous ne sommes pas tous d'accord sur ce qu'il y a lieu de faire car les uns préfèrent le recul de l'âge légal de la retraite, d'autre préfèrent l'augmentation de la durée de cotisation et d'autres enfin souhaitent que cette réforme soit axée uniquement que le capital. Il existe certainement d'autres types d'envie.

Si nous ne voulons pas que le gouvernement nous impose sa manière de voir, si nous voulons que les syndicats soient réellement nos représentants et si nous voulons influer sur la réforme en cours, nous devons faire deux choses:

d'abord nous syndiquer pour que les syndicats représentent un nombre de personnes significatif pour être entendu. Nous en sommes loin aujourd'hui. Nous devons nous mettre en grève, la grève ne signifiant pas forcément arrêter de travailler. Moi, lors de la dernière journée de manifestation, j'arborais un brassard sur lequel était écrit « en grève , la réforme ne se fera pas sans moi » ; mais j’étais au travail car je ne souhaitais pas pénaliser mon d'employeur qui partage mes opinions.

Battons-nous, syndiquons nous, soutenons et faisons confiance en nos syndicats.

 

Et voilà

 

A bientôt

 

RESTALHEUREDETE

 

Crée le 14-06-2010       Ajouter un commentaire - Commentaires (0)  

MATMUT

PUBLICITE

 A VOUS DE JUGER LA FIN DE CETTE PUB ENTENDUE A LA RADIO DITE ET ECRITE PAR UN COUPLE D'HUMORISTE MALE

L'un:

"mais dis moi tu assures avec ton bateau"

L'autre:

"Oui, mais c'est la MATMUT qui m'assure" 

L'un:

"Et le pompon, je peux le toucher?"

L'autre:

"Non, c'est le ponton qui est nautique; comme le ski"

COMPRENNE QUI PEUX

Et voilà

A bientôt

RESTALHAUREDETE

Modifié le 11-06-2010       Ajouter un commentaire - Commentaires (0)  

CROTTE DE CHIEN réécrit

CE QUE JE FERAI

 

Il est très désagréable, quand on se promène en ville, de mettre le pied sur une crotte de chien. Ce n’est encore pas le pire de tout. Ce qui est franchement détestable, c’est de devoir slalomer entre toutes ces crottes alors qu’on est en groupe. On doit en permanence regarder où on met les pieds, sans pouvoir regarder la personne qui vous accompagne et discuter normalement avec elle.

Comme je suis propriétaire d'un chien, il est tout naturel que je me demande s’il me faut ramasser la crotte de mon chien ou pas. Depuis 6 ou 7 ans je pense que oui. Avant cela mon chien était enfermé dans un grand jardin, je ne le sortais pas, et toutes les semaines je faisais le tour du jardin pour ramasser ses déjections. Pour autant à ce moment là, quand je l’emmenais se promener, s’il faisait sa crotte, elle restait là où elle était tombée, attendant le pied droit d’un malheureux.

Dans certaines villes, dont celle dans laquelle je vis, on peut ramasser les crottes en utilisant des sacs en plastique, mis à la disposition des propriétaires de chien.

 

Figurez-vous que ce matin, en ramassant la crotte de mon chien je me suis rendu compte que je ramassais la merde de mon chien. C’est dingue ce degré d’avilissement ; s’abaisser à ramasser de la merde, et qui pue en plus vu que mon chien mange des croquettes dont la composition est sujette à interrogation.

J’aurais un cheval, son crottin (c’est drôle comme expression d’ailleurs car crottin ça fait petite crotte, alors que les sacs que j’utilise pour mon chien sont bien trop petit pour un crottin de cheval) je le ramasserais pour l’utiliser comme engrais ; bien d’autres l’ont fait avant moi, sans s’interroger sur le niveau d’avilissement lié à leur geste. Du crottin donc, oui, mais de la merde ? De la merde !

 

Et la bouse ? La fiente ? … (Allez-y, défoulez vous)

 

Donc, je ramasse la crotte de mon chien, en pensant à tout ceux qui pourraient mettre le pied dessus, dont ma femme à laquelle je tiens. Je n’ose imaginer la scène familiale si ma femme glissait sur la crotte de mon chien, qui, faut-il le préciser, est autant que moi propriétaire de ce chien.

 

Donc, je ramasse la crotte de mon chien. Description de l’opération : après avoir mis ma main dans le sac, serré délicatement cette chose bien chaude en craignant bêtement en permanence que mes doigts passent à travers le sac et ne la touchent, retourné le sac, je cherche la poubelle la plus proche en retenant ma respiration. Des fois mon chien chie (rigolo à prononcer ça) tout à côté d’une corbeille, je trouve alors qu’il comprend mon malaise ; il est intelligent mon chienchien.

 

Oui mais voilà, mon geste citoyen et courageux, surtout courageux d’ailleurs, je le fais avec un sac en plastique. Et quand il n’y aura plus de pétrole, il n’y aura plus de plastique ; les crottes des chiens devront-elles alors rester sur le trottoir ? Non bien sûr ; autant donc s’habituer tout de suite à un autre mode de ramassage écologique, naturel, non avilissant pour les propriétaires de chiens :

 

Plutôt que des sacs en plastique, pourquoi ne pas distribuer des scarabées géteope dits aussi bousiers.

 

Et voilà

 

A bientôt

 

RESTALHAUREDETE

Modifié le 03-06-2010       Ajouter un commentaire - Commentaires (0)  

POURQUOI RESTALHEUREDETE

Explication:

J'ai découvert il y a quelques temps le système des régattes virtuelles, la première ayant été celle du "vendée globe". Pour le besoin de cette régatte j'ai appelé un, et oui j'en avais plusieurs, de mes bateaux "reste à l'heure d'été" pour exprimer mon bonheur d'être en été et de vivre avec un décalage horaire de 2 heures par rapport au soleil.

Mais comme les accents sont interdits dans le nom du blogueur et que je souhaitais garder ce surnom, je l'ai adapté pour la circontance.

Et voilà.

A bientôt

RESTALHEUREDETE

Crée le 06-08-2009       Ajouter un commentaire - Commentaires (3)  

BONJOUR A TOUS

Il faut un début à tout.

Comme d'autres avant moi j'éprouve le besoin de m'exprimer par un moyen de très large diffusion.

Mais aussi et surtout de connaître votre opinion sur les sujets que j'aborde.

Je ne sais pas encore faire fonctionner ce système, toutefois je compte bien y parvenir rapidement.

L'objectif de mon blog est de parler de l'actualité au sens large, de poser des questions si les tenants et aboutissants me sont incompréhensibles.

Mes prochains articles porteront sur:
* les agriculteurs et le lait
* les fruits et légumes et l'Union Européenne
* l'augmentation des prix d'EDF
* De Villiers et l'UMP
* les permis de construires

Et voilà, il ne me reste plus qu'à écrire puis espérer que vous serez nombreux à me répondre.

A bientôt,

RESTALHEUREDETE

Crée le 06-08-2009       Ajouter un commentaire - Commentaires (2)  

BLOGGEZ ©2013 - Adviewer